© Editions Papillon
Tous droits réservés

Caprice pour violon et piano

Ce Caprice surprend par son caractère véhément voire pathétique, très éloigné du climat serein de la plupart des oeuvres de la vieillesse du compositeur. Faut-il y percevoir les sourdes inquiétudes d’un homme que la maladie fera de plus en plus souffrir et qui verra bientôt s’écrouler le monde dans lequel il a vécu et œuvré? Avec cet ouvrage, Jaques-Dalcroze signe son adieu à la musique de chambre, domaine qu'il aura servi et enrichi pendant plus de soixante ans.

Jacques Tchamkerten, extrait de la préface


1939 / Date d’édition: 2000
Durée: 7 minutes
E.Pa. 0131 / 22.- CHfrs
Préface de Jacques Tchamkerten

/
professional joomla template