© Editions Papillon
Tous droits réservés

«Mayn kind, mayn treyst» pour violon et guitare

Le titre cite le début d’une chanson yiddish qui, avec une autre mélodie bien connue (Belz), inspire cette œuvre. Cette musique est un hommage à tous les enfants juifs polonais déportés pendant la dernière guerre mondiale.
Violon et guitare sont écrits sur des feuilles séparées. La corde la plus grave des deux instruments est accordée sur fa dièse.

Eric Gaudibert


2005
Durée: 14 minutes
E.Pa. 0172 / 19.50 CHfrs

/
professional joomla template