© Editions Papillon
Tous droits réservés

Jeux d’ombres pour violon, alto, violoncelle et piano

J'ai voulu donner l’impression d'une musique improvisée, d’une musique qui se rêve elle-même au cours de son déroulement. Aussi, recherchant une certaine fluidité, j'ai paradoxalement adopté une écriture rythmiquement complexe, les instruments n'étant que rarement réellement «ensemble». Au centre, de rares points de rencontre viennent interrompre la souplesse du discours sous forme d’accords violents

Nicolas Bolens

Jeux d'Ombres est enregistré chez Cypres avec l'Ensemble contemporain du Conservatoire de Musique de Genève


1993 / date d’édition: 1998
Durée: 6 minutes
E.Pa. 0114 / 28.- CHfrs
Commande du Conservatoire de Musique de Genève.

/
professional joomla template